« L’enfant dans le placard » d’Othilie Bailly

100-0240

L’histoire

Petit Jean a cinq ans.
Il vit avec sa maman et un papa qui n’est pas vraiment son papa.
Mais ce papa n’aime pas beaucoup petit Jean, qui lui rappelle que sa femme a vécu avec un autre homme avant lui. Et c’est pour cela que petit Jean se retrouve soudain enfermé dans le placard de la cuisine après avoir fait pipi au lit.
Maman a cédé, a puni.
Une heure dans le fond du placard, dans le noir, dans la peur.
Une heure qui va durer des jours, des semaines, puis des mois. En faite, un an et demi.
Dans le silence et l’effroi.Dans le placard, petit Jean apprend la Peur. La peur d’être enfermé, la peur de ne plus jamais sortir, la peur d’avoir été abandonné par sa maman qu’il aime tant. 

Mon Avis


Othilie Bailly, psychologue et écrivain, nous offre ici un témoignage bouleversant sur le calvaire d’un enfant martyr. Les espoirs, la révolte, l’abandon, la simple survie, tout est écrit simplement, avec des mots d’enfant, sans images « choc ».
Les faits parlent d’eux-mêmes, et si l’enfant ne comprend pas ce qui lui arrive, les adultes, eux, sont pleinement conscients de ce qu’ils font. Et c’est peut-être là qu’est la véritable horreur.
Comment quelqu’un peut-il infliger de telles souffrances à un autre être humain, qui plus est à un enfant ?

Pendant toutes la lecture du livre, j’ai eu la rage contre ce couple.
Plus encore contre cette mère qui préfère ne pas énerver son nouveau compagnon et donc laisser son propre enfant dans ce placard sur un simple matelas.
Oubliant même de le nourrir ou de le laver.
Je ne me l’explique pas, ne dit-on pas que l’amour d’une mère est au dessus de tout?

Mon seul regret sur ce livre, c’est que ce soit écrit par une psychologue, j’aurais tant aimé savoir ce qu’est devenu cet enfant. On s’attache vite.
Peut-on se remettre d’une telle expérience ?
Comment se construit-on ?

Advertisements