Sicko

sickoL’histoire

Le système de santé américain est en plein marasme.
Ce documentaire propose de faire un état des lieux du système de santé américain en le comparant avec ce qui se fait à l’étranger.
Car non seulement 47 millions de citoyens n’ont aucune couverture médicale, mais des millions d’autres, pourtant bénéficiaires d’une mutuelle, se heurtent systématiquement aux lourdeurs administratives du système.
Au terme d’une enquête sans concession sur le système de santé dans son propre pays, Michael Moore nous offre un tour d’horizon des dispositifs existants au Canada, en Grande-Bretagne et en France, où les citoyens sont soignés gratuitement.

Mon Avis

Encore une fois Michael Moore fait mouche et fait oeuvre de salut public.
Sicko est un pamphlet virulent et bien argumenté contre le système de santé américain ultra-libéral : un système dans lequel les assurances privées rechignent à prendre les dossiers de personnes malades qui sont alors totalement abandonnées et, quand les personnes ont la chance (ou plutôt la malchance) d’être acceptées, les compagnies font tout pour se faire un maximum d’argent sur leur dos, sans aucune forme d’humanité. Pour mieux toucher les spectateurs et les pouvoirs publics outre-atlantique, Moore montre les bienfaits de systèmes de santé publics (France et Grande Bretagne) en enjolivant et, il pousse le bouchon jusqu’à emmener des sauveteurs du 11 septembre se faire soigner à Cuba chez Fidel Castro!
Il idéalise sans doute trop les systèmes canadiens, anglais et français. Quand on voit comment se comporte le système de santé américain, on se dit que c’est gerbant… On se dit aussi et surtout qu’on a une chance ENORME d’avoir un système de santé comme le notre et qu’il faut à n’importe quel prix se battre pour le conserver…

Publicités