Entre les murs

entre les mursL’histoire
François est un jeune professeur de français dans un collège difficile. Il n’hésite pas à affronter Esmeralda, Souleymane, Khoumba et les autres dans de stimulantes joutes verbales, comme si la langue elle-même était un véritable enjeu. Mais l’apprentissage de la démocratie peut parfois comporter de vrais risques.

Mon Avis
Franchement …J’ai pas aimé.
J’ai même pas compris pourquoi il avait été récompensé à Cannes, en plus il risque d’être nominé aux Oscars si ce n’est déjà fait.

C’est juste un documentaire dans une classe de collège avec beaucoup de stéréotypes et ça montre un prof qui veut faire amis -amis avec ses élèves et après n’assume plus.
Hors, on lui demande juste d’ être prof et d’ enseigner son savoir avec respect et tout se passera bien dans la mesure du possible.
Ce film est une caricature de plus des enseignants. L’enseignant n’apprend rien à ses élèves, le principal laisse les délégués de classe se comporter comme ils veulent sans réagir. Il n’y a pas de règles dans cet établissement.

On se pose la question de la pédagogie en voyant ce genre de film. Les élèves sont souvent dévalorisés, rabroués, quand le prof ne leur reproche pas de ne plus être copains avec lui.

Je trouve que cette œuvre aurait pu être améliorée en travaillant davantage le fond que la forme. Au final, on trouve un bon film d’actualité qui aurait pu être meilleur avec une réalisation et un scénario plus appliqués. Bref, je suis resté sur ma faim. Ce film ne correspond pas pour moi à du « grand cinéma », mais plutôt à un portrait réaliste d’une école en déroute, plus proche d’un documentaire que d’une fiction.

J’ai un peu envie de dire : tout ça pour ça ?

Publicités