Amerrika

AmerrikaL’ histoire

Mouna, divorcée et mère d’un adolescent, est une femme palestinienne enthousiaste et optimiste. Au coeur des territoires occupés, le quotidien est pourtant éprouvant et l’horizon morose.
Et puis un jour, quitter cette vie et aller travailler aux Etats-Unis devient possible : étrangère en son pays, Mouna peut bien l’être ailleurs.
Elle part alors avec son fils Fadi rejoindre sa soeur installée depuis 15 ans au fin fond de l’Illinois.
Après le réconfort des retrouvailles, Mouna et Fadi vont devoir trouver leur place dans cette « Amerrika » tant rêvée. Mais les Etats-Unis, partis en guerre contre le « diable » Saddam, ont une bien étrange conception de l’hospitalité. Il en faudra davantage pour freiner Mouna dans sa quête d’une vie meilleure…

Mon avis

J’ai vu ce film lors d’une avant première à Bercy en présence de la jeune réalisatrice américaine Cherien Dabis.
C’est ce qu’on appelle un film d’auteur sympa, jolie, décrivant bien les réalités des immigrés lors de leur arrivée aux states.
La réalisatrice a pu s’inspirer de sa vie pour se raconter à travers ce film.
C’est franchement du bon boulot.
Un joli film qui arrive à parler de racisme, préjugés, désinformation, solitude, mal du pays, solidarité, famille.. en toute simplicité.

Publicités