Le cinéma ?

Salle de cinéma

Ce soir débute le grand Festival de Cannes et je dois vous dire que j’ai un petit pincement au cœur
car vous ne le savez pas encore mais je suis cinéaste, du moins je l’ai été.

En effet, j’ai fais des études de cinéma à l’EICAR dont je suis diplômée en réalisation.
Mais depuis plus de 5 ans, je n’ai plus rien fais au niveau cinématographique.
J’ai dû me retirer pour vivre, car faute de trouver un emploi dans mon domaine, je me suis rabattue sur ce qu’on appelle un emploi « alimentaire ». Au début, quand j’ai commencé dans cette plateforme téléphonique, je me disais que c’était juste pour un temps et finalement j’y suis restée 5 ans jusqu’à mon licenciement …

Director's EquipmentBref
J’ai aimé faire du cinéma, écrire, travailler sur les plateaux, faire les repérages, travailler avec les acteurs…
J’étais à fond, pleine d’espoir et d’amour pour le cinéma, une vraie passionnée.
Mais à la sortie de l’école, j ai dû me rendre compte que c’était vraiment pas facile de trouver sa place dans cet univers.
Certes je le savais déjà en entrant mais il reste toujours un espoir quand on est jeune et motivée.

J’ai postulé dans toutes les boites de prod … sans réponses, j’ai été enregistré dans le fichier de l’anpe du spectacle, j’ai recherché des tournages pour proposer mes services … Rien, toujours des retours négatifs.

Le temps a coulé sur moi. J’ai lâché l’affaire. Je ne cache pas avoir fais une dépression à 25 ans… J’ai juste été confrontée à la réalité de la vie…
Je me suis donnée pleines d’excuses, les plus faciles:  ma couleur de peau, mon statut de femme (même si c’était un peu vrai) mais la plus grande c’était mon manque de contacts et ma trop courte expérience professionnelle.
J’ai travaillé essentiellement sur des courts métrages et des clips.
J’ai même tenu un blog ciné où je faisais mes critiques. Mais je l’ai fermé par manque de temps et de visiteurs. Mais vous pouvez retrouver quelques articles dans les archives.
Donc ma vie cinématographique a duré 5 ans pendant mes 3 ans d’ études et mes 2 ans de galères (de 20 à 25 ans).

Des amis proches me demandent parfois ce qu’il en ai au niveau du cinéma et à chaque fois je ne sais pas quoi répondre…
Il est vrai que je ne suis plus active, j’ai été déçue et j’ai abandonné. ça c’est réel.

Le cinéma évolue tellement vite avec la nouvelle technologie que je ne suis plus dans le coup: la 3D a fait son apparition, on ne tourne plus de la même façon, il y a de nouvelles caméras…

Même si j’avoue que j’ai gardé des rêves secrets dans ma tête
A une période, j’avais même entrepris de créer ma propre boite de production mais faute d’argent et contacts, j’ai stoppé le projet… mais je me dis toujours un jour peut être…
En résumé, aujourd’hui,  je dirai que le cinéma et moi c’est:  je t’aime moi non plus

 

Publicités