Aya de Yopougon

aya-de-yopougon

L’histoire

Fin des années 1970, en Côte d’Ivoire à Yopougon, quartier populaire d’Abidjan.
C’est là que vit Aya, 19 ans, une jeune fille sérieuse qui préfère rester étudier à la maison plutôt que de sortir avec ses copines.
Aya partage ses journées entre l’école, la famille et ses deux meilleures amies : Adjoua et Bintou, qui ne pensent qu’à aller gazer en douce à la nuit tombée dans les maquis.
Les choses se gâtent lorsque qu’Adjoua se retrouve enceinte par mégarde. Que faire ?

D’après la BD Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrérie

Mon Avis

Un super moment qui passe beaucoup trop vite …

Je connaissait déjà la BD et je suis ravie de retrouver tous les personnages à l’écran. Ils sont toujours aussi drôles et attachants.
Je savais que le film  allait d’abord touchait la communauté africaine. On en parlé déjà sur la toile et les réseaux sociaux… On se donnait rdv pour aller voir avec nos sœurs ivoiriennes …
Et effectivement, j’y suis allée dès sa sortie mercredi après midi et  la salle de ciné ( UGC La Defense) était pleine à craquer, beaucoup de jeunes noires.
ça fait un peu bizarre quand même mais c’est agréable, on est tout suite dans l’ambiance.
On rit fort sans complexe car c’est drôle et joyeux

Toutes les attitudes, le langage, les punchlines, les décors, les clichés sont justes.
La bande son des années 70 est superbe. C’est la musique de nos parents et je me suis même surprise à chanter avec mes voisines

Vraiment un petit bijou à voir

Et n’ayez pas peur, c’est pas si communautaire que ça 🙂

Publicités