Merci Lily Allen

Oui merci girl car j’en peux plus de toutes ces chanteuses qui passent plus de temps à se déshabiller et à être trash qu’à chanter réellement !

Aujourd’hui on est inondé du sexe de la femme pour tous et n’importe quoi et ça ne choque plus personne car c’est ce qui fonctionne .

Il faut être sale, dévêtu, sans gêne, sans pudeur, choqué, faire du buzz pour qu’on parle de soi .

Triste réalité ….

Je pensais être la seule à mettre rendu compte du phénomène et puis Lily te voilà avec ton clip

où justement tu dénonce tout cela d’une façon assez intelligente.

Certes pas la meilleure mais ça interpelle quand même

Certains diront que tu utilises les mêmes codes, peut être mais plus drôlement et intelligemment pour moi.

Certes ta chanson n’est pas extraordinaire
mais j’apprécie tout de même la parodie que tu as fait sur l’image de femme dans l’industrie musicale

Bien jouée girl, ça fait du bien !

Bravo ( j’aime le clin d’oeil fait à Robin Thicke 🙂 )

 

 

Pour ceux qui ne comprennent pas les paroles (quoique les images sont parlantes) , voici la traduction de la chanson :

I suppose I should tell you what this bitch is thinkin’
You’ll find me in the studio, and not in the kitchen
I won’t be braggin’ ’bout my cars, or talkin’ ’bout my chains
Don’t need to shake my ass for you ‘cuz I got a brain
If I told you ’bout my sex life, you’d call me a slut
When boys be talkin’ ’bout their bitches no one’s making a fuss
There’s a glass ceiling to break, uh huh there’s money to make
And now it’s time to speed it up ‘cuz I can’t move at this pace
Je suppose que je devrais te dire le fond de la pensée de cette pouffiasse
Tu me trouveras au studio, et pas dans la cuisine
Je ne me vanterai pas à propos de mes voitures ni de mes chaînes
Je n’ai pas besoin du secouer mes fesses pour toi car j’ai un cerveau
Si je te parlais de ma vie sexuelle, tu me traiterais aussitôt de traînée
Quand les mecs parlent de leurs conquêtes personne n’en fait tout un plat
Il y a une barrière à briser, uh huh, il y a de l’argent à se faire
Et maintenant, il est temps d’accélérer le pas car je n’en peux plus de ce rythme

(Bridge)
Sometimes it’s hard to find the words to say
I’ll go ahead and say them anyway
Forget your balls and grow a pair of tits
(Pont)
Des fois il est difficile de trouver les mots
Je le ferai et je les dirai quitte à déranger
Oublie tes boules, remplace-les par une paire de nichons

Chorus
It’s hard, it’s hard, it’s hard out here for a bitch
It’s hard (for a bitch, for a bitch)
For a bitch, it’s hard
It’s hard out here for a bitch
Refrain
C’est dur, c’est dur, c’est dur ici bas, pour une pouffiasse
C’est dur (pour une pouffiasse, pour une pouffiasse)
Pour une pouffe, c’est dur
C’est dur, ici, pour une pouffiasse

You’re not a size 6, and you’re not good looking
Well you better be rich, or be real good at cooking!
You should probably lose some weight, ‘cuz we can’t see your bones
You should probably fix your face, or you’ll end up on your own!
Don’t you want to have somebody who objectifies you?
Have you thought about your butt, who’s gonna tear it in two?
« We’ve never had it so good, uh huh we’re out of the woods »
And if you can’t detect the sarcasm you’re misunderstood
Tu n’es pas une taille 36, et tu n’es pas très agréable à voir
Eh bien, tu ferais mieux d’être riche ou d’être douée en cuisine !
Tu devrais certainement perdre un peu de poids, car on ne peut pas voir tes os
Tu devrais peut-être aussi arranger ton visage, où tu finiras toute seule !
Ne veux-tu pas être avec quelqu’un qui te traite en objet ?
As-tu pensé à ton cul ? Qui va te le déchirer en deux ?*
« On ne l’a jamais aussi bien fait, uh huh on sort des bois »
Et, si tu ne vois pas le sarcasme, tu as tout simplement mal compris.

Chorus
Refrain

A bitch, a bitch, bitch bitch bitch bitch (x4)
Une pouffiasse, une pouffiasse, pouffiasse, pouffiasse, pouffiasse, pouffiasse (x4)

Inequality promises that it’s here to stay
Always trust the injustice ’cause it’s not going away
Inequality promises that it’s here to stay
Always trust the injustice ’cause it’s not going away
L’inégalité promet de perdurer
Faites confiance à l’injustice pour ne pas aller loin
L’inégalité promet de perdurer
Faites confiance à l’injustice pour ne pas aller loin

(Bridge)
(Pont)

(Chorus) (x2)
(Refrain)(x2)

Explication :
Ce texte peut à première vue choquer, car il diffère du style premier de Lily, mais il est en fait une « parodie-satire » de la chanson de Robin Thicke, Blurred Lines, dans laquelle il tient des propos, que je trouve assez infectes à propos de la gent féminine.
Lily utilise par endroits des propos vulgaires (que j’ai essayé d’adoucir) comme l’a fait Thicke.
A travers cette chanson, Lily porte un message féministe. (D’ailleurs j’adore la phrase sur l’inégalité.) Merci Lily !

*Satire d’une phrase utilisée par T.I. dans Blurred Lines, qui est : « I’ll give you something big enough to tear your ass in two » ou « Je te donnerais quelque chose d’assez conséquent pour te casser le cul en deux »

Publicités